Bilan du mandat 2008-2014 : bulletin n°5 : Finances

Les textes ci-dessous, reprennent l’intégralité des bulletins de la campagne électorale 2008. Vous pouvez juger de la tenue de nos engagements pris à l’époque, sachant que nous les avons classés comme ci-dessous.

Texte en bleu : engagement considéré comme tenu.
Texte en gris : engagement considéré comme non réalisé.
Texte en marron : engagement considéré comme étant lancé et en cours de réalisation.
Texte en vert : engagement considéré comme dépassé.

Plan_distrib_3

Parmi les équipements retenus ;

o    Une nouvelle école et un équipement culturel, sportif et associatif dans le quartier de Lunézy,

o    La construction de salles polyvalentes, au-dessus du restaurant scolaire,

o    L’aménagement du préau,  Ferme de la Croix Saint-Jacques,

o    L’agrandissement de la Mairie,

o    La poursuite de la réfection des voiries et de l’assainissement,

L’amélioration du cadre de vie et notamment la poursuite de l’acquisition des espaces boisés (depuis 1998, plus de 6 hectares de bois ont été acquis, portant ainsi le patrimoine forestier de la commune à 58.3 ha, représentant plus de la moitié de la surface boisée totale).

La prospective financière sur les 6 ans à venir, que nous avons réalisée, nous permettrait, compte tenu des événements financiers prévisibles, des investissements à hauteur de 12 M€  maximum (soit une moyenne de 2 M€ par an), sans augmentation des impôts locaux, ni de la dette locale, tout en continuant d'assurer des services de qualité.

Pour le financement de ces travaux, la première démarche consiste à connaître le montant des subventions que la commune pourrait obtenir de partenaires financiers.

Ainsi, les aides estimées provenant de l’Etat, la Région, le Département et autres partenaires financiers, dans le cadre de contrats, sont les suivantes :

o    Subvention de l’Etat                     0,5 M€

o    Subvention Régionale                 1,5 M€

o    Subvention Départementale      0,42 M€ (Dossier en cours)

Le financement restant serait assuré :

*Par les ressources propres de la commune, c’est-à-dire les impôts locaux, avec le maintien des taux actuels,

*Par l’emprunt,

* Par la recherche de nouvelles ressources, telles que le développement économique en partenariat avec la Communauté d’Agglomération EUROP’ESSONNE.