Réponses et commentaires (Question N°23 du forum)

En validant ce formulaire, vous acceptez par défaut sa publication sur le forum. Votre anonymat sera respecté car seuls seront visibles votre pseudonyme (ou, à défaut, vos initiales) et le texte principal de votre courrier. Pour que votre courrier soit pris en compte, indiquez une adresse email valide dans le champ correspondant (elle ne sera pas publiée) .

N° 23 - 12/03/14 – Posté par Hello : J'habite à la VDB depuis plusieurs (dizaines !) d'années, c'est pour dire que j'ai connu pas mal de monde de la vie publique et de toutes les couleurs.

En regardant la liste de EDVDB, j'ai la surprise d'y voir M. Alain M......... comme directeur de campagne !

A ma connaissance il a quitté la commune depuis plusieurs années et ne semble plus y avoir d'attache justifiant une quelconque implication dans la vie communale !

Ça donne une impression spéciale vu la réputation qu'il a laissé derrière lui - ne le surnommait-on pas « Monsieur NON » ?

12/03/14 - UCVB à Hello : Bonsoir Hello.

En effet nous avons constaté la présence d'un ancien responsable des services techniques avec la liste que vous citez.

C'est très étonnant car il avait quitté les rangs du personnel communal afin de prendre un poste plus important dans une commune du 91 tout en ayant bénéficié d'une promotion lui donnant accès à la catégorie A de la fonction publique.

Ce Monsieur doit l'évolution de sa carrière à notre équipe. Nous aurions apprécié un comportement plus loyal de sa part.

Tout le monde peut se demander en effet ce qu'il recherche en étant directeur de campagne d'une liste d'opposition alors qu'il travaille actuellement dans une commune du Val d'Oise et qu'il ne demeure pas à La Ville du Bois.

Ayant quitté la ville depuis 5 ans, et compte tenu des fonctions qu'il occupe, ce Monsieur ne doit plus être au fait des avancées de notre ville qu'il a quittée pour d'autres horizons plus propices à son avancement.

A bien y réfléchir, cela laisse peu de doutes.

Nous sommes très surpris de voir qu'il se préoccupe beaucoup de nos écoles, lui qui avait les plus grandes difficultés à en assurer la maintenance habituelle.

Bref vous avez pu noter le ton un peu ironique que j'ai employé, mais il vaut mieux en rire.

Il me semblait que dans les corps en uniforme on demandait de la loyauté. Ou alors une fois passé au vestiaire on oublie tout ?

Cordialement.
Frédéric DELATTRE, Président UCVB.

Pour participer, remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur "Envoyer".

  (*) Votre adresse e-mail :   (*) champ obligatoire (non publié)

  Votre pseudo ou prénom :