Réponses et commentaires (Question N°24 du forum)

En validant ce formulaire, vous acceptez par défaut sa publication sur le forum. Votre anonymat sera respecté car seuls seront visibles votre pseudonyme (ou, à défaut, vos initiales) et le texte principal de votre courrier. Pour que votre courrier soit pris en compte, indiquez une adresse email valide dans le champ correspondant (elle ne sera pas publiée) .

N° 24 - 13/03/14 – Posté par Chris : Quand dans le bulletin UCVB n°5 vous parlez de racheter le site de l'école notre dame, qu'est ce que vous comptez faire des élèves de cette école ?

13/03/14 - UCVB à Chris : Bonsoir Chris.

La commune de La Ville du Bois, l’une des plus petites du secteur et de la communauté d’agglomération, possède sur ses 350Ha, 110Ha de zones boisées protégées. Le bâti, quasiment pavillonnaire se répartit sur les 240Ha restants. Il n’y a pratiquement plus de terrains à bâtir et la commune n’en possède pas.

La population d’environ 7250 personnes est amenée à grossir pour atteindre 8500 hbts dans une quinzaine d’année environ (augmentation du nombre de logements aidés en particulier dont le nombre devra atteindre en 2025, 25% du nb de logements total. Il sera de 14% environ en 2016-2017 contre 6.85% actuellement (les projets commencent cependant à sortir de terre). Cette population nécessitera certainement d’autres équipements publics qu’actuellement.

Le rachat non prioritaire en termes de délai de ce foncier qui sera libéré par l’Ecole Notre Dame, suite au déménagement des élèves vers le site de l’ISC, est une opportunité pour la collectivité.

Imaginez que le parc de l’ISC ait appartenu à la commune, nous aurions pu y construire les centres de loisirs, la crèche, etc.

Cette proposition avait été faite à la commune il y une cinquantaine d’années. Les élus de l’époque n’avaient pas donné suite car ils n’en voyaient pas l’utilité, car tout autour ce n’était que des champs. Depuis la région parisienne s’est développée et la ville aussi bien entendu.

On doit préparer l’avenir c’est un des rôles essentiels des élus. Il faut savoir saisir les opportunités qui se présentent !

Cordialement.
Jean Pierre MEUR, Maire sortant.

N° 24 - 21/03/14 – Posté par Jean : Pendant vos mandats la population a augmenté de 1646 h soit environ 576 permis signé, les terrains existaient. A la révision du POS de 2000 vous auriez pu mettre la propriété "Marquant" en réserve foncière comme on vous le demandait. Cette propriété en face Notre Dame était plus grande, accessible par deux  rues et 10 fois moins chère.

D'ici 2025 vous prévoyez 25 % de logements sociaux soit 500 logements de plus. C'est impossible 1250 h = 390 logements....

21/03/14 - UCVB à Jean : Bonjour Jean.

Vous affirmez des choses fausses.

- La superficie du terrain de Mme Marquant était de 1273m2, la maison était en piteux état, n’était pas raccordé au tout à l’égout, et a été négociée à 650 000 euros il y a quelques années. Les anciens propriétaires qui en fait avait cette propriété en viager ont du s’en séparer pour rembourser le fisc d’une somme très importante supérieure à 1 M €.

- La superficie du foncier de l’école Notre Dame est de 2800m2. La proposition d’achat était de 800 000 euros il y aussi quelques années, et l’estimation des domaines de 1M€ à l’époque. Nous sommes tombés d’accord sur ce montant à la fin de cette année.

La proportion de logements sociaux a été portée à 25% par l’état et elle s’applique dès le 1er janvier 2013. Le nombre de logements sociaux à réaliser par période de 3 ans (programme tri-annuel) est imposé par les services de l’état.

Vous devriez savoir que le nombre de logements sociaux à réaliser tient compte du nombre de logements résidentiels présents sur la commune. Ce nombre croit à chaque réalisation de logements sociaux et que donc on tend asymptotiquement vers le nombre attendu.

Il n’est pas question d’en faire plus, mais de tendre vers ce qui nous est imposé actuellement. Cette loi « idiote » qui ne tient pas compte des capacités (financières, foncières…) des communes changera peut être.

Cordialement.
Jean Pierre MEUR, Maire sortant.

Pour participer, remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur "Envoyer".

  (*) Votre adresse e-mail :   (*) champ obligatoire (non publié)

  Votre pseudo ou prénom :